Journal de bord de la restauration, comment tout à commencé

Le 11 novembre 2017

 

Concrétisation de la restauration du planeur. Lors de cette journée, nous avons effectué un test d’oscillation qui a permis de voir que le planeur en question est dans un état acceptable pour une restauration par nos propres soins en tant que amateur.

La journée a débuté d’abord au magasin Jumbo avec Guillaume, Vincent et Jeremy qui ont acheté le matériel manquant.

Ensuite, nous (l’équipe) nous sommes dirigés vers l’aéroport pour y retrouver M. Sauge, ancien propriétaire du planeur, ensemble, nous avons monté le planeur. Le test d’oscillation a débuté sous les premières gouttes de pluies. Bonne nouvelle, comme déjà annoncé plus haut, ce test a été concluant et d’après l’ancien propriétaire et le chef mécanicien des planeurs du VVCValais, le planeur pourrait facilement être réparé et pourrait ainsi reprendre les airs.

Quant au reste de la journée, nous avons nettoyé l’ensemble du planeur pour enlever l’eau qui s’était lentement accumulée, avant de le ranger à nouveau dans sa remorque.

Nous avons remarqué que celle-ci n’est pas dans un état satisfaisant. Ainsi, la remorque fera également partie du projet de restauration.

Fin de la première journée

Ci-dessous se trouvent quelques photos de la journée ainsi que le manuel de montage du planeur, pour donner une idée comment monter un planeur qui sort d’une remorque.

Merci à tous ceux qui ont participé à cette magnifique journée, il reste beaucoup de travail mais nous sommes sûrs d’arriver au bout.

 

Manuel de montage : Manuel de montage AN66 B

 

Le 10 février 2018

Deuxième journée de remise en état de vol d’un magnifique planeur AN66. Avant de réparer le planeur, on (l’Equipe) a jugé que c’était plus urgent de remettre en état la remorque transportant le planeur pour que l’on puisse déplacer le planeur sur Lausanne si possible.

Nous avons donc commencé cette belle journée par vider la remorque, nous avons pris les mesures pour savoir combien de peinture il nous faut, on a démonté les pneus ainsi que les pare-boues qui sont partiellement rouillés, nous avons ensuite ouvert les freins tambours, pris toutes les mesures et noté les références de chaque pièce qu’il faut changer. Nous avons procédé de manière identique ensuite pour les amortisseurs.

Pendant ce temps Cyprien s’est occupé de toute la partie électrique de la remorque, il a enlevé tous les catadioptres, pris note de toutes les références et mesures. Nous avons également dû scier le levier de frein à l’avant de la remorque car il n’était pas démontable avec les outils qu’on avait sur place, nous avons également pris les mesures.

Pour finir cette belle journée de travail, nous avons remonté les roues car nous n’avons pas encore de local pour stocker la remorque , nous avons remis le planeur dedans et ensuite nous avons rangé la remorque.

Cette deuxième journée de travail avait pour but de prendre pleinement connaissance des pièces à changer pour pouvoir expertiser la remorque.

Tout au long de la journée nous avons pris plusieurs photos que vous trouverez ci dessous.

Merci à tout ceux qui ont participé à cette si belle journée, la route est encore longue mais nous sommes convaincus qu’un jour ce planeur pourra à nouveau voler.

 

Le 26 février 2018

Petite réunion des membres de l’équipe s’occupant de la restauration de ce magnifique planeur, afin de mettre au courant tout le monde de l’avancement du projet. Nous pouvons compter aussi un nouveau membre dans l’équipe.

Nous sommes arrivés à une conclusion importante, nous avons réparti des tâches bien spécifiques à plus ou moins tous les membres de l’équipe, afin d’avancer le plus rapidement possible, notre but étant de réussir à exposer le planeur aux EPFL Drone Days en septembre.

Nous avons décidé également de créer un projet de Financement Participatif (Crowdfunding), pour essayer de récolter le plus rapidement possible de l’argent, nous allons à cette occasion publier un petit article dans un journal, afin de toucher le plus de monde possible.

Vous pouvez trouver ci-dessous une nouvelle photo de la réunion et n’hésitez pas à nous contacter pour une quelconque remarque en utilisant le formulaire ci dessous.

 

 

Le 4 avril 2018

Troisième super journée où nous poursuivons cette aventure. Le temps était magnifique et les membres motivés.

Durant cette journée de travail, les membres ont d’abord commencé par démonter toutes les parties de frein ainsi que les suspensions de la remorque pour ensuite pouvoir contrôler la barre de torsion. Pour être sûr que celle-ci soit en bon état, nous avons demandé l’avis chez le magasin Verolet SA et le garage de mobilhomes et de caravanes Lerjen Benno à Conthey. Par la même occasion nous avons cherché des pièces compatibles pour la réparation de la remorque.

A la fin de cette journée nous constatons que les pièces suivantes sont en bon état :

  • Les cloches de freins sont en très bon état mécanique
  • Le système mécanique des mâchoires de freins est en bon état mécanique. Il doit être nettoyer, sablé,
    protéger de la rouille puis être graisser.
  • Les jantes sont en très bon état ainsi que le chassis , la roue de secours et la carlingue en général.

Un bref aperçu des travaux importantes à faire sont listées ci-dessous:

  • Trouver un vérin de frein de poussée qui correspond à celui d’origine
  • Trouver des amortisseurs qui correspondent à ceux d’origine
  • Acheter des câbles de frein
  • Trouver des pneus qui sont adaptés à nos jantes et notre remorque
  • Refaire une porte d’accès
  • Refaire le système électrique de la remorque
  • refaire un support pour frein à main et pour la roue de guidage
  • etc

Nous avons parfaitement conscience qu’il reste encore beaucoup de travail à faire et et que trouver les pièces de rechange sera difficile.

Après avoir inspecté tout ces paramètres, nous réfléchissons également à continuer le projet avec une autre remorque d’occasion si la remorque actuelle présente trop de travail pour un résultat mitigé.

Une chose cependant que nous pouvons affirmer concerne la motivation de l’équipe qui participe à cette merveilleuse aventure. Nous sommes persuadés d’arriver à mener à bien ce projet.

Le 3 mai 2018

Nous avons des réponses à nos questions!

En effet, par cette belle journée de mai, nous avons eu la chance de pouvoir “pré-expertiser” le planeur avec Monsieur André Deillon, expert FSVV pour les examens techniques et réparateur planeur en matières synthétiques. Il a pu nous conseiller sur les prochaines étapes de restauration et nous a donné une liste exhaustive de points à contrôler et à corriger.

Pour résumer l’ensemble du control, Monsieur Deillon trouve que le planeur est en excellent état général et que nous pouvons certainement refaire voler le planeur avec relativement peu de travail.

Voici quelques images qui permettent de montrer toute la splendeur du planeur qui n’attend que de revoler.

 

juillet-août 2018

Dans le but d’exposer la remorque lors des prochaines EPFL Drone Days (pour plus de détail voir ici) qui auront lieu du 31 août au 2 septembre à Lausanne, nous avons organisé plusieurs journées de travail à Sion, en fonction des disponibilités de chacun.

Les travaux les plus conséquents qui ont été apporté, sont le nettoyage extérieur de la remorque avec des brosses métalliques et des éponges ainsi que le démontage et la création d’une nouvelle porte de remorque. Mais nous avons également monté les amortisseurs, les par-boues avec les catadioptres dessus, mis en ordre les freins tambours, fixé les lumières, le porte plaque ainsi que les prises sur la porte.

Nous avons dû créer un système de fermeture de la porte arrière, changer le vérin de freinage du timon, le support de la béquille à l’avant et les vis de maintien de la roue de secours.

Il nous reste plusieurs détails à régler avant que la remorque puisse être homologuée. En effet il nous faut un frein à main pour l’arrêt de la remorque au stationnement, fixer correctement la queue du planeur dans la remorque et refaire le câblage des lumières.

Nous avons également l’intention de peindre et de mettre en valeur cette chouette remorque qui englobe depuis autant d’années le magnifique AN66B.

Un grand merci à tous ceux qui ont participé à ces merveilleuses journées de travail, cela nous a permis de bien avancé dans notre projet.

 

 

Sortie à Courtelary le 18 août 2018

L’équipe de restauration du AN66B a été invitée par le OSV, association Suisse des planeurs anciens, pour venir admirer leurs magnifiques machines le 18 août 2018 à l’aérodrome de Courtelary. Ainsi, Alastair, Cyprien et Jeremy sont aller représenter notre association pour partager et échanger des informations avec d’autres passionnés. Nous avons eu la chance de pouvoir faire un vol dans un Pilatus Spyr 5A et dans un Kaiser KA4 Röhnlerche. L’accueil était tout simplement fantastique.

Nous souhaitons remercier Thomas Fessler et Daniel Steffen pour les magnifiques vols et toutes les informations qu’ils nous ont donnés. Nous voulons également remercier tout les autres membres et passionnés présents ce jour là, particulièrement Lilly Grundbach qui redonne vie au vol à voile et aux planeurs anciens par ces histoires et ses anecdotes fantastiques.

Pour finir, nous tenons à remercier Pierre-André Walther pour l’invitation et toutes les sympathiques discussions que nous avons eu.

Merci!

 

Article VGCNews concernant notre projet

Lors de la rencontre des planeurs anciens qui a eu lieu à Courtelary, nous avons eu la chance de rencontrer Monsieur Daniel Steffen. Auteur de divers articles pour concernant la Suisse dans le “Vintage Glider Club News”, court VGCNews,  il nous a montré son dernier article. Nous avons l’honneur de trouver notre formidable projet dans cette revue spécialisée.

En espérant faire découvrir ce planeur historique Suisse au monde entier, nous vous invitons de lire ce petit article intéressant:

 

 

Les EPFL Drones Days 2018 et l’aventure de la remorque

Dans le but d’exposer le planeur lors des EPFL Drones Days 2018 qui ont eu lieu le 31 août, le 1er et 2ème septembre 2018, nous avons terminé l’essentiel des réparations de la remorque le jeudi avant l’événement. A 3 heures 30 du matin, nous étions enfin arrivé à l’EPFL, sain et sauf avec le planeur dans sa remorque. Par malchance, nous avons encore pu faire un tour d’honneur dans les hauts de Lausanne car il y avait des travaux sur l’autoroute. Et comme si cela ne suffisait pas, les lumières de la majorité du convois se sont éteintes en cours de route suite à un court-circuit… Mais le planeur est resté entier!

Ainsi, nous avons pu faire le montage de la bête le vendredi matin pour pouvoir le montrer au publique durant toute la durée de la manifestation.

Après d’innombrables présentations et discussions avec des personnes passionnées ou tout simplement intéressés par le planeur, nous avons terminé ce week-end dans une ambiance chaleureuse et agréable. Le bar que nous tenions dans le but de subventionner en partie cette restauration a relativement bien fonctionné. Cela n’a été que possible grâce aux nombreuses donations qui engendrent un petit bénéfice qui servira a remettre en état le circuit électrique et la structure de notre chère remorque.

Tout cela n’aurait jamais été possible sans Cyprien, Guillaume, Paul, Jeremy, Boris, Gaël et tous les autres bénévoles qui se sont pleinement investis dans le succès de ce projet. Évoquons également la gentillesse des nombreux donateurs. Nous vous remercions de tout notre cœur!

Nous espérons pouvoir continuer la restauration à ce rythme pour pouvoir faire voler ce fabuleux planeur helvétique d’ici 2 ans.

 

Les interminables soirées de travaux à l’EPFL sur la remorque

Après avoir pleinement profité des EPFL Drones Days 2018, nous avons dû pensé au rapatriement du planeur à Sion. Comme nous sommes attendus le 23 octobre à Sion pour l’expertise de la remorque, nous avons profité de refaire l’intégralité du circuit électrique de la remorque, en plus de certaines améliorations non négligeables.

Les quelques heures de travaux que nous avions prévu se sont finalement transformés en indeterminables soirées de travaux après le boulot. Ceci nous a permis d’installer un circuit électrique qui fonctionne dans son intégralité. Nous avons également trouvé un moyen d’illuminer l’intérieur de la remorque pour que nous puissions voir ce que nous faisons lorsqu’on range le planeur. Le support de la béquille à roulette a également été changée. Nous avons aussi préparé le timon pour qu’il puisse accueillir un frein à main, nécessaire pour l’expertise de la remorque. La porte de la remorque prend également forme.

Il reste divers travaux à faire jusqu’à la date de l’expertise. Cependant, avec le temps disponible, nous pensons facilement respecter ce délais si tout le monde y mets la main et la volonté.

Nous avons donc pu ramené le planeur à Sion sans soucis et nous pensons déjà aux futurs travaux à accomplir.

 

 

 

L’article Aérorevue

Nous sommes fières de vous présenter l’article que la revue “Aérorevue” a publié. Merci beaucoup!

Grâce à ce genre d’articles, nous avons l’occasion de faire découvrir ce merveilleuz projet outre les frontières.

Article Aérorevue 09 2018

 

Journée du 08.12.2018

Pendant les mois de septembre-décembre nous avons réunis les pièces manquantes pour la remorque, en les usinant nous-même ou bien en les achetant, nous en avons même imprimées quelques-unes.

Afin de pouvoir les monter sur la remorque une petite équipe de gens motivés s’est rendue à Sion aujourd’hui. Ils ont pu tous ensemble à l’aide de bonne volonté et de savoir-faire : monter le nouveau frein à main, l’ancien étant trop rouillé (cf. journée du 10 février 2018), rallonger deux ou trois fils trop courts et nettoyer l’intérieur de la remorque.

Ils ont également pris des mesures et des photos de plusieurs parties du planeur qu’il faudrait refaire comme par exemple le tableau de bord, ainsi que le mécanisme de sortie du train d’atterrissage.

Le travail s’annonce encore long, moins si tout le monde s’y met de bon cœur.

Nous vous remercions de suivre cette magnifique aventure jusqu’à présent, nous tenons à remercier en particulier Aéroclub pour leur soutien qui nous est précieux.

 

 

L’aventure continue…

Retour à la page général de la restauration.